Domaine Labet – Jura
 

Domaine Labet

Le Domaine Labet est situé à la pointe Sud du vignoble Jurassien, dans une région localement nommée Le Sud – Revermont.
À 15 km au Sud de Lons- le-Saunier, sur la départementale 83, en direction de Bourg en Bresse/Lyon, dans le village de Rotalier.

Charline, Josie, Alain, Romain et Julien, le Domaine Labet c’est une famille de vignerons qui partagent la même passion pour le vin. Six vignerons qui cultivent l’ensemble des vins jurassiens.
C’est un grand jardin de 13 hectares qui s’étend sur 45 parcelles, réparties sur 4 communes, et treize lieux dits. Environ trente cuvées voient le jour chaque année.

13.5 hectares de vigne
Encépagement :
66 % de chardonnay soit 8.7 Ha – 17 % de Savagnin soit 2.2 Ha – 8% de Poulsard soit 1.1 Ha
6% de Pinot noir soit 80 ares – 1 % de Trousseau soit 16 ares – 1% de Gamay soit 16 ares.

Les sols sont bêchés au printemps, les vignes butées de Janvier à Avril, sont débutées de Mars à Juin. Des griffages sont réalisés de Mai à Juillet pour maitriser l’herbe.
Les traitements sont à base de soufre, cuivre, petit lait et de tisanes (ortie, prèle, osier…)
Les rendements sont modérés, assez variables d’un millésime et d’une vigne à l’autre.
De 15 à 40 hl par hectare pour les vignes qui ont plus de 40 ans ; de 35 à 60 hl pour les vignes plus jeunes.

Trois hectares de vigne sont certifiés en agriculture biologique (Ecocert) depuis 2013.
Cultivées en agriculture biologique, les autres vignes sont en cours de certification.

Des expressions parcellaires
La spécificité du Domaine Labet est l’approche parcellaire des vins.
Une cuvée parcellaire est issue d’une seule vigne. À travers ce vin on laisse s’exprimer la personnalité d’un cépage, d’un lieu, d’un sol, d’un terroir.
Nous cultivons dix-huit cuvée parcellaires, six en rouge, douze en blanc dont un de savagnin.
Les Champs rouges, La Bardette, En Chalasse, le Monceau, En Billat … Chaque cuvée parcellaire porte le nom du lieu-dit où elle est née. C’est le principe des crus Bourguignons.
La plupart de ces cuvées sont issues de vieilles vignes âgées de 50 à 100 ans.

Des vignes issues de sélection massale.
L’originalité des vieilles vignes c’est leur diversité de plant. Elles ont été plantées à une époque où les clones n’existaient pas. Chaque vigneron, chaque village avait sa propre sélection. Ces vieilles vignes sont donc plantées d’une population de plants hétérogènes. À la manière des hommes qui appartiennent à une même race mais qui ont chacun leur personnalité, chaque plant apporte sa spécificité au vin et le complexifie. Certains vont mûrir de façon précoce, d’autres auront une acidité importante, d’autres encore auront une tendance au botrytis, ou seront légèrement muscatés, tanniques, citronnés…

Ce sont ces vignes qui parlent à travers les vins, chacune sur un terroir différent, chacune avec sa personnalité. Toutes racontent l’histoire d’un petit bout de planète. L’histoire d’un lieu, d’un climat, d’un sol, d’une plante, d’un cépage et d’une saison. Les vignerons ne sont que les interprètes de cette partition écrite par la nature. Ils choisissent le lieu, plantent et cultivent la vigne, puis accompagnent le vin, lui donnent un berceau pour grandir, s’exprimer et s’épanouir.

Des levures et du vin :

Le vin est l’œuvre des levures. Elles sont les artisans à l’origine du vin, transformant le jus de raisin en vin par l’alchimie de la fermentation. Tous nos vins sont issus de fermentations spontanées réalisées par les levures indigènes présentes naturellement dans chaque vigne.
Différentes, d’une parcelle et d’un millésime à l’autre, elles jouent un rôle important dans la personnalité, l’expression de chaque vin, de chaque terroir.
Si le sol est à l’origine de la minéralité du vin, les levures, elles, lui donnent sa forme et ses caractéristiques aromatiques.

Élevage d’un vin

Interprète, le vigneron choisit son instrument, le lieu et la date où il joue.
Il décide des silences, des respirations, des temporisations…
Le travail en cave est simple, il se déroule au fil du temps, des saisons et des cycles lunaires.
La plupart des vins sont élevés sur lie, en barrique de 228 litres âgés de 4 à 15 ans.
Les vins ne sont pas collés, chaptalisés ou acidifiés. Le seul produit utilisé est le soufre (S02), à faible dose. Il permet aux vins de bien supporter le transport, le stockage dans des caves pas toujours fraiches.
Les vins sont très peu brassés, presque jamais soutirés. En cave, tout est une question de contenant, de temps et de température. Les mises en bouteilles se font au printemps, de Mars à Juin, quand les vins sont encore froids, souvent limpides. La plupart des cuvées ne sont pas filtrées.

Articles de Presse :

Novembre 2016 :

domaine labet

domaine labet

Video :